Charlie Hebdo : avec ou sans couilles ?

Publié le par showshoes




La semaine dernière Charlie Hebdo, avec couiles, donc, publie, le 2 juillet,  l'article qui embarrasse une partie de la rédaction et qui fâche Philippe Val, le rédac chef . Voici l'article, il est signé Siné.
« Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l'UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le Parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n'est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d'épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit ! »

Le 8 juillet, le premier à dégainer sa plume est le journaliste Claude Askolovitch (grand reporter au Ncouvel Obs). Il commente ainsi l'article sur RTL dans l'émission "On refait le monde", dont il est l'un des chroniqueurs :

"C'est une affaire qui a mon avis va faire beaucoup de bruit. C'est un article antisémite dans un journal qui ne l'est pas. L'auteur de l'article est un vétéran du dessin de presse et de la polémique en France, qui s'appelle Sine. Il est dans Charlie Hebdo depuis toujours. Sa dernière chronique est consacrée partiellement à Jean Sarkozy. Philippe Val n'a pas lu cette chronique, parce qu'il déteste tellement Siné qui fait partie (...) d'un gauchisme imbécile qu'il exècre, dixit Philippe Val, qu'il ne les lit plus. (...) Et la semaine prochaine il va faire son éditorial, je l'ai eu au téléphone, pour expliquer que Siné est une ordure, a dérapé totalement et qu'il devrait partir."

Jeudi donc, gros malaise à la rédaction de Charlie. Comme le rapporte Marianne.fr.
(...) Finie la joyeuse impertinence et la belle unité du procès des caricatures, on oscille entre murmures réprobateurs et embarras. Philippe Val explique qu'il attend des « excuses » de la part du dessinateur pour un article qu'il juge clairement « antisémite ». Et il promet qu'un « communiqué signé de toute la rédaction paraîtra la semaine prochaine » pour remettre les pendules à l'heure. Charlie qui présente ses excuses dans ce cadre, ça fait bizarre. Et pour cause, c'est une première. L'ex-journal « bête et méchant » serait-il en train de devenir « intelligent et respectable » ? De fait, le texte de Siné est plus qu'ambigu. A le lire, on peut comprendre que pour aller loin dans la vie, il vaut mieux être juif...

Sauf que Siné, 80 ans de provoc' au compteur, trouve « tout ça complètement con » : « Si Jean Sarkozy se convertissait à l'islam pour épouser la fille d'un émir ou à l'hindouisme pour épouser une fille de maharadja, je l'aurais écrit aussi. Quant à faire des excuses à Sarkozy et à Darty, autant me couper les couilles tout de suite. »

Le 9 juillet, Charlie Hebdo ne publie pas d'excuses mais ne publie plus Siné. Est-ce donc un Charlie Hebdo sans couilles ?

Les choses auraient pu en rester là... sauf que le landernau médiatique s'enflamme.

Claude Askolovitch a eu raison : grâce à lui, cette affaire a fait beaucoup de bruit. Grâce à lui, Val qui déteste Siné, c'est en tous les cas ce qu'on apprend de la bouche d'Askolovitch et des propos rapportés de Marianne, Val va pouvoir enfin se séparer de Siné.

Grâce donc à Claude Askolovitch, à Philippe Val et à Siné, on a oublié pendant deux jours le CD de Carla Bruni, les réformes en passe d'être adoptées par le parlement comme les 35h sur lesquelles les cadres vont déosrmais s'asseoir ! Merci donc à nos joyeux drilles de jouer les bouffons du roi avec autant de talent !



Publié dans Médias

Commenter cet article