Seconde chance : la relève de la fiction française s'appelle Alice !

Publié le par showshoes


Extrait du site de ladite série.
"35 ans, mariée, 2 enfants, Alice (celle du milieu) a tout sacrifié pour son mari, Mathieu, et ses enfants, Hadrien et Natacha. Tout sacrifié jusqu'à renoncer à travailler pour s'occuper pleinement de sa famille. Jusqu'au jour où Mathieu, son mari, la quitte pour une femme plus jeune. Sa vie bascule : seule avec 2 enfants, sans travail. Là, commence le combat d'Alice confrontée à la vie professionnelle en entreprise, qu'elle n'a jamais connue, et à la vie familiale qui reste une priorité pour elle...
...Comment va-t-elle reconstruire sa vie ?"
A la différence de "Ugly Betty", notre Ugly Alice a deux moufflets. Les deux qui sont sur la photo. Car contrairement à ce qu'on pourrait imaginer, celui qui s'appuie sur son épaule, n'est pas son mec, mais son fils. A 35 ans, Alice a donc deux ados, de 17 et 14 ans. Ca elle n'a pas chômé côté procréation. Mais pendant toutes ces années qu'est-ce qu'elle a fait ? Où est-ce qu'elle a pris son pied ? Avec son mari ? Non puisqu'il la plaque, pour une femme plus jeune... Euh... plus jeune, genre 20 ans, genre de l'âge de leur fils ?! Avec ses enfants ? Non, puisque dès qu'elle est plaquée elle cherche ailleurs que chez elle ce qui pourrait faire son bonheur ! Et son bonheur, c'est stagiare dans une agence de pub ! Stagiaire, donc ce n'est pas l'argent qui lui manque.
Après avoir vu les deux épisodes du jour, (Episode 3 et 4) notre "Ugly Betty" est du genre "Cruche Alice". Bête.. à manger du foin ! Faut dire que ceux qui l'emploient, ne brillent pas par leur intelligence non plus. Le patron de la "Créa" est un ancien designer qui a arrêté de dessiner à cause d'une rupture sentimentale et qui est contraint de s'y remettre parce que "Cruche Alice" a critiqué le flacon de parfum du plus gros client de l'agence de pub... et que ce dernier lui donne raison.
Je sais, les intrigues donnent mal à la tête. C'est pourquoi j'ai fait mon choix. je préfère l'autre Alice. Alix...Celle qui ne cache rien...

Publié dans Médias

Commenter cet article