Pieds et poings liés ? Le Cave se rebiffe !

Publié le par showshoes







Le Cave, c'est Patrick de Carolis qui va claquer, dans les prochaines heures ou jours, la porte au pied et à la barbe de Sarko. Sa démission est imminente et pour cause il a entendu hier les premiers bruits de couloir savamment essaimés par Henri Guaino (la voix de son maître).

Et si le Cave se rebiffe, c'est parce qu'il vient de réaliser qu'il était désormais assis sur un siège éjectable.
Car contrairement à ce que Nicolas Sarkozy avait promis la semaine dernière, Henri Guaino a annoncé que  la nomination du nouveau PDG de France Télévision (qui va avec la nouvelle télévision publique que Sarkozy a appelé de ses voeux)  n'interviendrait non pas au terme du mandat de Carolis, (en 2010), mais au 1er janvier 2009, soit au moment de la suppression (partielle) de la pub.

Du coup, Patrick de Carolis qui jusque-là, faisait mine d'approuver les idées "farfelues" du président en matière de production audiovisuel a sorti ses griffes. Et a répondu point par point, via RTL et le micro de Jean-Michel Apathie, aux prérogatives présidentielles en matière audiovisuelle.

 

Patrick de Carolis défend son indépendance (02/07/08)
envoyé par rtl-fr

En entendant Patrick de Carolis qualifier ses idées de stupides et ses critiques d'injustes, gageons que Nicolas Sarkozy a dû faire le triple saut périlleux sur sa chaise... avant de réclamer des excuses... Car, de Carolis, à l'instar du technicien de France 3,  est un homme du service public, donc, il se doit donc d'être poli avec le chef de l'Etat...
CQF Pied... !

Publié dans Médias

Commenter cet article