Quel est le métier de l'homme invisble ? Réponse.

Publié le par showshoes


Réponse au jeu : quel est le métier de l'homme invisible ?

Il n'est pas piéton... quoique. Dans certaines agglomérations, on pourrait le penser puisque le piéton sert de boule de billard à beaucoup de voitures. Mais justement, c'est parce qu'il sert de boule de billard qu'il n'est pas invisible.

Donc ce n'est pas piéton.
Ce n'est pas non plus Premier Ministre. (je sais ça ne fait pas plaisir à Téquila Dream...mais c'est comme ça !)
Car c'est Nicolas Sarkozy, le premier ministre. (pas vraiment invisible) Et là, ce n'est pas moi qui le dis, c'est Jean-Louis Borloo. "Sarkozy, c'est le seul qui a été obligé de passer par l'Élysée pour devenir Premier ministre."
Sailliee qui a valu Borloo, le prix de l'humour politique 2008.

Il n'est pas non plus footballeur dans l'Equipe de France...
Il est oui, c'est lui, ou elle, ce sont eux, dont on ne parle jamais et pourtant sans qui aucun film n'existerait. Scénariste. Et quand on est Scénariste des "Cht'is", c'est encore plus flagrant.
La preuve, ICI.

Budget du film "Bienvenue chez les Ch'tis" : 11 millions d'Euros.
Budget des auteurs : 300 000 Euros. (en imaginant que Dany Boom est touché les mêmes droits d'auteur que ses deux camarades).
Soit 0,3 % du budget. Autant dire rien. Dany Boom râle parce que les scénaristes ont moins travaillé que lui.
Pourtant, un auteur ce n'est pas au nombre d'heure passées sur un texte qu'il est payé, c'est au résultat. Un auteur, rappelons-le, n'a pas d'assedic spectacle, n'a pas d'assedic tout court. Un auteur paye sur ses revenus sa sécurité sociale, sa mutuelle et n'a aucune assurance chômage.

Dany Boom râle. Pourtant son premier film, "la maison du bonheur" n'a réalisé qu'un million d'entrées en six mois d'exploitation ! Alors qu'il l'avait écrit à 100% lui tout seul avec ses dix doigts.
Comme quoi les quatre mains (deux mains par scénariste) qui sont venus s'ajouter aux siennes pour "les Ch'tis" ne sont pas si négligeable que ça.

Quant aux pieds... n'en parlons pas !






Publié dans Pied de nez

Commenter cet article