Commission Copé : Sarkozy a tranché !

Publié le par showshoes




Piétinant allégrement les travaux de la commission Copé, Sarkozy est revenu largement sur les préconisations voulues par le collège des professionnels (qui doivent aujourd'hui manger leur chaussure) et les parlementaires UMP.

Ainsi, l'homme au six cerveaux, a fait du passé récent, table rase. Estimant qu'une entreprise de transport (d'électricité ou de locomotives, resp. EDF et SNCF)  est à mettre sur le même plan qu'une entreprise d'information, de culture et de communication (FTV), l'homme au six cerveaux nous a expliqué qu'il ne voyait pas pourquoi dans le premier cas il était légitime que ce soit à l'éxécutif de nommer le président et pas dans le second. Et de fait, Sarkozy dans sa conférence de presse hier, a décrété que ce serait, lui, désormais qui nommerait le président de France Télévision.
Eh oui, une entreprise de transport c'est comme une entreprise d'information. Les trains, les cables, c'est le même genre de marchandises, que l'info, les séries, les films, les docu...!! Quand j'entendais hier soir, Christine Albanel défendre cette vision, cette idée flamboyante, j'ai eu l'impression d'entendre Alain Peyrefitte nous dire que la télévision était indépendante du pouvoir en place !
L'homme au six cerveaux vient de nous programmer "Retour vers le Futur" !



Publié dans Politique

Commenter cet article

Joke 26/06/2008 18:30

A l'ORTF il y avait malgré tout des gens indépendants - les journalistes de "Cinq colonnes à la Une" par exemple. Et tout le monde savait que c'était la télévision d'Etat.
Ce qui m'inquiète aujourd'hui c'est qu'une majorité de Français (les jeunes en particulier) ne semblent pas choqués outre mesure par les projets et réalisations du gouvernement.

showshoes 26/06/2008 17:46

Moi non plus j'ai pas connu l'ORTF, et c'était tant mieux...

Rébus 26/06/2008 16:18

Ah, l'ORTF, ne l'ayant connue que par rétrospectives interposées, ça aura presque un parfum de nouveauté