France 3 vente à la découpe : la commission Copé à pied d'oeuvre !

Publié le par showshoes



Tour de passe-passe pied-pied  à la Commission Copé.

Le problème de la Commission Copé, à moitié désavouée (par les socialistes), carrément désavouée par les syndicats de France Télévision, c'est qu'elle n'a pas trouvé comment remplacer les 1,2 milliards d'Euros liée à la suppression de la pub, que Nicolas Sarkozy appelle de tous ses voeux. (ou de tous ses Martins Bouygues)

Car le cahier des charges énoncé par Nicolas Sarkozy est clair : pas d'augmentation de la redevance.
Un saupoudrage de taxes ici ou là, pourquoi pas...
Sauf que le saupoudrage des taxes, personne n'en veut. Ni les FAI, ni les sociétés de téléphones mobiles, ni les chaînes privés et ni la Communauté Européenne.

Bref à moins de trouver la poule aux oeufs d'or, c'est mission impossible.

Et de poule aux oeufs d'or, il n'y a point. (à part à l'Elysée, mais c'est une autre histoire !)

Pour se sortir de ce guêpier, une seule issue donc : revoir le chiffre du manque à gagner à la baisse !
Et une bonne manière de revoir le chiffre à la baisse, c'est de faire de la vente à la découpe.
Des 13 stations régionales  de France 3, Copé préconise ainsi d'en faire sept.
- Boum, avec ça, y'a au moins, la moitié du budget aux oubliettes !

Mais ce n'est pas tout. "Au lieu d'une chaîne nationale, et de décrochages régionaux, on propose un réseau de chaînes régionales et un décrochage national", a indiqué le président de la commission Jean-François Copé.  (source AFP)
- Et vlan une autre parti du budget de France 3 qui passe à la trappe !

Voilà pourquoi la commission Copé s'affiche sereine: elle n'a plus à trouver 1,2 milliards d'Euros mais 650 millions d'Euros. Soit exactement le montant correspondant aux différentes taxes...(dont personne ne veut)

Le tour de passe-passe a réussi, certes, mais la commission Copé en sortira-t-elle grandi ou les pieds devant ?


Commenter cet article