Fauché au pied...

Publié le par showshoes



Jérôme Minet nous a quitté. C'est un grand vide qu'il laisse autour de lui. Je pense avant tout à sa femme et à ses deux filles. Jérôme Minet était un boulimique du travail, un protecteur des auteurs, un producteur hors norme.
Un immense producteur. D'emblée quand il s'est lancé dans ce métier, il s'est tourné vers la série. le genre mineur. Avec lui, une série devenait gage de qualité, d'intensité et de rigueur. Il en a fait le genre majeur. "Novacek", "Pepe Caravelho", "A Cran", "l'affaire Villemin" des séries qui ont toutes marqués les esprits, parce qu'elles avaient du sens. Le sens, c'est ce que Jérôme Minet privilégiait dans toutes ses productions.

En quinze ans, Jérôme Minet, était devenu un producteur incontournable. Une valeur sûre. Quelqu'un qui savait imposer ses choix aux diffuseurs. Quelqu'un qui se battait chaque fois pour donner du sens à ses films. C'était un grand bonhomme.

Jérôme Minet me manque.

Publié dans Humeur

Commenter cet article

marie minet-montarnal 11/11/2009 23:49


je voudrais que vous preniez contact avec moi. merci
Marie Minet-Montarnal,