Interlude : clap de fin !

Publié le par showshoes

En ce Mardi 22 avril, je reviens vers vous, fidèles lecteurs qui êtes restés accrochés à mes posts malgré mon absence. Je signe donc la fin de cet interlude muet et aveugle....
Mais si je vous ai quitté c'est pour une bonne raison : j'ai lu. Et j'ai découvert un auteur FORMIDABLE. C'est simple depuis Denis Lehanne, ça ne m'était pas arrivé, c'est dire si je me suis précipitée pour dévorer tout ce qui s'est trouvé à portée de ma main sur elle. 
Oui c'est une femme, elle s'appelle Dominique Manotti. Elle a une écriture au scalpel digne de Dashiell Hammett. Sujet verbe complément et point. Un style épuré, des personnages qui se tiennent et qui tiennent debout. Elle ne vise pas la littérature et pourtant elle y entre par la grande porte. Dominique Manotti est notre James Ellroy à nous. Elle se sert de tous les scandales liés aux années Mittérand pour dénoncer, décortiquer les ambitions des hommes politiques, leur soif de pouvoir. Mais pas que. Il faut la lire d'urgence. 
"Sombres sentiers", "A nos chevaux" et "Kop" forment une trilogie que j'ai savamment commencé à l'envers. C'est tout moi. Incapable jamais de démarrer les livres dans l'ordre. 

Bien évidemment je n'ai pas fait que lire, j'ai aussi regardé la tv, vu la fin de Damages (ce sera l'occasion d'un post), découvert la nouvelle série de France 3: "Adresse inconnue" (ou comment faire FBI portés disparus sans concept, ni moyens), vu le deuxième épisode de la série "Julie Lescaut à Paris" qui a cartonné. (j'en ferai aussi un post)  et remis à plus tard (c'est quelque chose que j'adore faire, remettre à plus tard) l'écriture de mon roman. 

Me voilà de nouveau avec vous. Champagne ! 

Publié dans Humeur

Commenter cet article

Boeb'is 22/04/2008 16:57

enfin! on a failli attendre