Jean-François Copé et la commission TV (2)

Publié le par showshoes



Jean-François Copé et ses petits camarades : 15 députés et 15 professionnels n'ont toujours pas rendu leur copie concernant la télévision publique. Pourtant, ils l'avaient promis pour mi mai.

Qu'est-ce qu'il se passe donc au sein de cette commission ?
Est-ce que les 8 députés UMP (absents lors du vote sur l'OGM) sont tellement absorbés par la commission qu'ils en oublient de compter les jours et qu'aujourd'hui, ils se retrouvent gros jean comme devant parce que le temps va trop vite et qu'ils n'ont toujours pas trouvé de recettes miracles pour combler le manque à gagner de la suppression de la pub ?  Est-ce vraiment cela ?

Oui.

Car, ils ont beau retourner le problème dans tous les sens, c'est clair, l'état n'a pas les moyens de combler le manque à gagner de la télévision publique tout en assurant son indépendance.  Ils avaient pourtant trouver une astuce.

Supprimer la pub à partir de 20h.
Puis étaler sur les cinq ans à venir la suppression progressive de tous les écrans publicitaires.

Alors ? Quoi ? Simple effet d'annonce ?
Pas tout à fait...

Ca coince à trois niveaux :
1. Cette mesure ne résoud pas le problème du manque d'argent. Puisque...
2. ... cette mesure s'accompagnait d'un pourcentage à prélever sur les recettes publicitaires des groupes privés (M6 et TF1). Voilà qui ne rassure pas sincèrement France TV sur son indépendance.
3. Cerise sur le gâteau les pieds : s'il n'y a plus de pub à partir de 20h sur France 2, ses fictions démarreront à 20h30 et la concurrence sera rude pour les chaînes privées, TF1, en particulier.

Et là ça coince sérieux.





Commenter cet article