Dans la famille Sarkozy, voici Olivier.

Publié le par showshoes

UNE-FAMILLE-EN-OR.jpeg
Une famille en  or.

Qui est Olivier Sarkozy ? Olivier ou Oliver, d'abord ?
Olivier Sarkozy est le demi-frère de Nicolas. (par son père). Il a fait ses études en Angleterre et aux Etats-Unis. Il a 37 ans, il vit à New-York où il est marié à une française. Il a deux enfants et travaille dans le "buisness". Mais pas n'importe quel buisness: La haute finance. Pour preuve, cet article que lui a consacré le magazine Forbes.

sarkozy_oliver.jpg
Olivier Sarkozy était jusque là, à la tête d'une des plus grosses banques américaines, UBS investissement, pour laquelle il dirigeait le département fusion acquisition. Il a aussi conseillé la banque néerlandaise, ABN Amro au moment où celle-ci était convoîtée par la Barclays . Bref, c'est un  homme qui a l'habitude de jongler avec les milliards de dollars. C'est certainement pour son habileté que le groupe Carlyle l'a récemment débauché. (Il devrait rentrer dans les murs en avril.) Sauf que non. Ce n'est pas uniquement pour sa maestria qu'Olivier a été débauché. C'est parce que, pour reprendre les termes de David Rubinstein, le fondateur du groupe, Olivier "a une carrière et un réseau incroyables, qui aideront Carlyle à capitaliser sur les bouleversements dans le secteur des services financiers et d’étendre notre présence sur cette partie importante et croissante de l’économie mondiale". (source Reuters). Il faut savoir qu'en outre le groupe Carlyle compte s'étendre en Europe.

Mais Késako le groupe Carlyle ?


Le groupe Carlyle, ce n'est pas n'importe quoi. Le groupe Carlyle, c'est le groupe mis en cause dans les documentaires "9/11" de Michael Moore et "CIA guerres secrètes" de William Karel. Pour ceux qui ne les auraient pas vu, c'est le groupe d'investissement privé soupçonné d'avoir financé la guerre américaine en Irak. Les soupçons étant d'autant plus forts qu'on retrouvait dans les rangs et à la tête de Carlyle, nombre de dirigeants. A commencer par Franck Carlucci (ancien de la CIA et proche de D. Rumsfeld), les Georges Bush (Père et Fils), John Major, ancien premier ministre britannique, Fidel Ramos, ancien président philippin, Park Tae Joon, ancien premier ministre de la Corée du Sud, le prince saoudien Al-Walid, Colin Powell, actuel secrétaire d'Etat, James Baker III, ancien secrétaire d'Etat, Caspar Weinberger, ancien secrétaire à la défense, Richard Darman, ancien directeur du budget à la Maison Blanche, le milliardaire George Soros. On peut ajouter à cette liste Alice Albright, la fille de Madeleine Albright, ancienne secrétaire d'Etat, Arthur Lewitt, ancien président de la SEC (le gendarme de Wall Street), William Kennard ex-patron de l'autorité des télécommunications (FCC).

Le groupe Carlyle n'était jusqu'à l'année dernière pas côté en bourse. Sauf que... voilà, en 2006, aux Etats-Unis, on a commencé à sérieusement manifester contre cette guerre qui aurait dû durer six mois et qui dure... depuis bientôt sept ans. Le groupe Carlyle s'est donc diversifié et a investi en bourse... sur l'immobilier. Vous devinez la suite. C'est la crise des subprimes...

Hier le titre a littéralement plongé.  Le fonds submergé par 16,6 milliards de dettes a indiqué jeudi qu’il n’avait pas trouvé d’accord de refinancement avec ses créanciers, qui devraient prendre le contrôle de ses actifs. (Reuters, 13.03.08 - 18h37)

Que va donc faire Olivier Sarkozy en Avril, dans un groupe qui ne peut plus jouer avec les dollars par billions ?

Jouera-t-il les go-betweens entre Carlyle et l'Europe ?
Fera-t-il du pied à son demi-frère qui prendra la présidence européenne en juillet 2008 ?

PS:
Un autre article mentionne la crise que traverse Carlyle, dans la communauté "Satire dans tous les coins". C'est ici que ça se passe.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

showshoes 16/03/2008 16:02

... ne désespère pas :-)... à force ça va bien finir par nous arriver :-(

lucien aymard 15/03/2008 16:15

Je ne désespère pas de retrouver un Sarko dans le petit Larousse ... si,si, à la dernière page, là ou est écrit : "Je sème à tous vents" ...