Julie Lescaut vs Damages : pieds à pieds ce soir !

Publié le par showshoes

2322158.jpg  undefined

JULIE LESCAUT  (TF1)                                            VS                  PATTY HEWES (Canal +)

Un vent de renouveau souffle à TF1. Julie Lescaut n'est plus commissaire aux Clairières mais Chef de Groupe à la 3e DPJ de Paris. Elle dirige une équipe de trois d'jeunes et doit élucider un meurtre et résoudre une affaire de policier corrompu au sein de son équipe. Sauf que...personne n'est vraiment corrompu au sein de son équipe, on s'en doute...

VS

Patty Hewes, avocate aux dents longues dirige tout un staff de cinq personnes plus une nouvelle recrue. Patty Hewes a une réputation de "salope", prête à tout pour gagner. Aux plus basses manoeuvres et aux manipulations les plus perverses... Serait-elle même prête à commettre un meurtre, si ça l'arrangeait, à sacrifier l'agneau innocent ? C'est la questions qu'on se pose au début du premier épisode... Autant dire qu'on est en plein suspens...

Mis à part l'histoire, il suffit de comparer les deux photos pour comprendre qu'il y en a une qui a la main et qui la gardera et que l'autre a juste son regard de chien battu pour nous convaincre.

Le choix du fond, blanc pour Julie Lescaut nous dit qu'il s'agit d'une histoire pacifique, qui pourrait se dérouler n'importe où... et où l'héroïne cherche notre assentiment (le regard) pour agir.

Dans "damages" le choix du fond noir  nous indique qu'il s'agit clairement d'un film noir, d'un thriler où l'héroïne est prête pour nous convaincre même à avoir la ville sur le dos ou dans le dos... Et ce n'est pas n'importe quelle ville, il s'agit de New York. Peu importe qu'elle soit impopulaire donc, son antagoniste est clairement le jeune agneau, son reflet qui éclabousse la table. Il est intéressant d'ailleurs, et vous le verrez, en regardant "damages" de noter que Glenn Close (Patty Hewes) qui est clairement posée comme étant la femme à craindre est habillée en blanc, et que son antagoniste, l'agneau sacrifié est habillée de noir.
Serait-ce finalement que les apparences sont trompeuses ? Et que c'est l'agneau qui dévorera le loup ?

Deux styles ce soir à la TV française qui s'affrontent.
Deux genres d'auteur, aussi.
Alexis Lecaye, le créateur de Julie Lescaut, puis du spin-off, Julie à Paris, est un très grand auteur de polars et de séries françaises (Julie Lescaut, donc, Imogène, etc). Mais il faut l'avouer, c'est un auteur qui est beaucoup plus doué en scénario de thriller qu'en auteur de série.

En ce qui concerne Damages, ils sont trois aux commandes de la première saison (13 épisodes), trois scénaristes dont deux qui ont fait leurs "pieds" sur des séries prestigieuses américaines.
Todd et Glenn Kessler sont scénaristes et producteurs d'épisodes de The Sopranos, mais aussi de Law & Order.  Le troisième homme, Daniel Zelman est un scénariste de cinéma catastrophe ( Anaconda2).
Une autre culture, un autre rythme.

A vous de voir !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article