Le forum de Christine Albanel : foutage de pieds !

Publié le par showshoes

medium_medium_shoe2.jpg
(ces chaussures n'existent pas... qui pourrait les porter?)

Ce matin, mes pieds ont vu rouge... pas vermillon, pas carmin, bordeaux ou cerise, non un rouge bien tranché, un rouge MAGENTA !

Alors que je m'apprêtais à écrire un post  sur ce que je pense de la suppression de la publicité à la télévision sur le forum ouvert par la ministre, en grande  pompe, je constasta qu'il était déjà fermé ! 
Le premier jour, le 30 janvier, je m'y étais précipitée, et hélas, il n'était pas encore ouvert...
Le 12 février, il est déjà fermé !
Ma première réaction : c'est une erreur, je vais écrire au Webmaster et je pourrais poster mon billet.
Mon deuxième mouvement : relire l'entête de ce forum spécialement dédié à la suppression de la publicité à la télévision pour un meilleur service public ! Non non, le forum est fermé et déjà depuis deux jours !  Aucun regret à avoir, je n'aurais pas eu le temps de faire mon article avant...

Conclusion : ouvrir un forum soi-disant pour que le public puisse s'y exprimer et  donner dix jours de vie, à ce dit-forum; c'est dire tacitement qu'on ne laissera pas aux internautes le temps de débattre.

La Ministre de la Culture et de la Communication ne sait pas communiquer... même lorsqu'elle siège autour d'une table composée d'amis ou de sympathisants, comme ce fut le cas lors de sa présence à l'émission de Guillaume Durand (Esprits Libres, ce 8 février). Entre Peri Cochin (chez qui Carla B et Nicolas Sarkozy se sont rencontrés), Jacques Chancel (grand ami de N.Sarkozy et à qui Christine Albanel vient de confier la mission de réfléchir justement au service public sans publicité) et Bernard Fixot (Editeur de N.Sarkozy), Christine Albanel avait un public acquis. Vieux et acquis non pas à sa cause mais qui, au moins, la soutenait...
Après tout pourquoi ne pas imaginer une télévision sans publicité ? On risque quoi ? (euh, vous rien, vous touchez votre retraite et en plus vous continuez à travailler) Le seul à lui opposer le paradoxe (qu'est-ce qui différencierait une télévision de service public sans pub mais qui doit néanmoins faire de l'audience, de France Télévision) fut Stéphane Simon (40 ans), producteur de Rive droite Rive gauche. Christine Albanel en est resté comme deux ronds de pieds !

Publié dans Humeur

Commenter cet article